La Méditerranée : un biome hautement menacé

Les écosystèmes terrestres méditerranéens font face à une augmentation de la désertification en raison de l'aggravation des pressions environnementales (changements globaux), aboutissant à une perte de biodiversité et à des crises socio-économiques majeures. La mise en place de stratégies politiques globales visant une meilleure gestion de ces écosystèmes est donc cruciale pour leur conservation.

خَرُّوبٌ, l'or noir du bassin méditerranéen

Dans ce contexte, Ceratonia siliqua L. (caroubier), appelé aussi "or noir" de Chypre, un arbre xérophyle adapté au climat méditerranéen, apparait comme un modèle clé pour développer des programmes performants d'afforestation/restauration, proposant aussi une solution à forte plus-value socio-économique face à l'augmentation de la demande des populations humaines.

Les interactions arbre-microbiome pour des écosystèmes terrestres durables

Le caroubier est une légumineuse ne formant pas de nodosité mais fortement dépendante de la symbiose mycorhizienne pour sa survie et sa productivité. Ces interactions bénéfiques prenant place dans les (agro)ecosytèmes méditerranéens à base de caroubier sont centrales dans DYNAMIC.

DYNAMIC a pour ambition de décrypter les facteurs écologiques contrôlant la spécificité d'hôtes et l'efficacité symbiotique, et de proposer de nouvelles pistes pour une ingénierie écologique performante visant la restauration et l'intensification écologique des (agro)écosystèmes.

Cookies de suivi acceptés